Accueil Carnets de voyage Thaïlande & Cambodge pour finir en beauté
0

Thaïlande & Cambodge pour finir en beauté

15
0

Bangkok. J’en avais souvent entendu parler mais c’est la première fois que j’y mets les pieds. Me voilà de retour en Asie du sud-est. Un retour à l’aventure après 3 mois plutôt calmes. Je suis excité. Ca fait du bien de ressentir son sac sur le dos, les odeurs de streetfood dès qu’on sort de l’auberge. J’en ai choisi une un peu à l’écart du quartier touristique, la fameuse « Khao San Road » que je me réserve pour plus tard. J’ai choisi celle-ci car j’ai une amie rencontrée en Inde qui y est actuellement. Je n’y reste d’ailleurs que deux nuits, à peine le temps de faire mon premier Thaï massage et de visiter un peu le quartier. Je prends un bus vers l’est puis un bateau pour rejoindre Ko Chang, une île à la frontière cambodgienne. J’y retrouve Eric, rencontré à Bali il y a deux ans, qui vit ici en ce moment. Qu’est-ce que ça fait du bien de retrouver les plages de sables blancs, les jus de fruits, la nourriture, … Je profite d’être là pour faire ma première (et seule) plongée du voyage. Je fais en fait trois plongées le même jour. Une où je rentre à l’intérieur d’une épave (le HTMS Chang) à 30 mètres de profondeur et deux moins profondes. Je me loue un scooter une journée et pars faire le tour de l’île. Je tombe un peu par hasard sur un vieux monsieur qui tient un tout petit restaurant bio à côté de son jardin. On discute pas mal et on va cueillir directement dans le jardin les ingrédients pour que je puisse faire moi même ma Thaï salade.

Je reste cinq jours et je décide de faire un détour par le Cambodge pour aller visiter les fameux temples d’Angkor. Un minibus vient me chercher. Pendant le trajet, je fais la connaissance de Blanche et Gaëlle avec qui je vais rester une semaine. On passe la frontière où la compagnie de bus essaie de nous arnaquer avec des histoires de fausses douanes et de taux de change, mais on ne se fait pas avoir.  On récupère ensuite un autre bus qui nous emmène jusqu’à Siem Reap. On prend une journée pour visiter les temples. C’est génial. On se croirait dans Lara Croft ! C’est normal, le premier film a en partie été tourné ici. Les constructions sont impressionnantes! Les deux autres jours où nous sommes à Siem Reap, on visite la ville et on fait des massages (beaucoup de massage). On reprend un bus pour aller à la capitale du Cambodge : Phnom Penh. Malheureusement pour nous, il ne fait pas très beau. On en profite quand même pour visiter S21, une ancienne prison utilisé pour la torture lors du régime des Khmers rouge il n’y a pas si longtemps que ça … Après trois nuits, on se quitte. Les filles descendent vers Sihanoukville. Moi, je retourne sur Bangkok.

Je commence à voir la fin du voyage, je sais qu’il ne me reste plus que deux semaines. Je profite de chaque moment. Cette fois-ci, je prends une auberge proche du quartier touristique, même si ce n’est pas du tout mon truc, mais je ne pouvais passer sans voir cette partie. Je manque d’ailleurs de me faire arnaquer par un indien que je rencontre avec une histoire de saphirs. Heureusement pour moi, j’ai retrouvé un peu de lucidité avant que ce soit trop tard.

Je prends ensuite le train de nuit vers ma dernière destination, Chiang Mai, dans le nord du pays. Je passe trois jours à visiter cette ville sympathique aux airs un peu hippies et je me loue un scooter pour aller me perdre dans les montagnes alentours au milieu des champs de cafés. Pour ma dernière semaine, je me suis réservé une retraite de yoga non loin d’ici. L’atmosphère est géniale. Les chambres sont construites en bambous et tout est écolo. La nourriture est végan et locale. Je fais des très belles rencontres, et notamment Chloé avec qui l’on a de longues et passionnantes discussions sur la spiritualité. Même si le yoga était un peu dur pour moi, je repars de là, rechargé à bloc pour affronter le froid hivernal de France.

Commentaires Facebook

commentaires

LAISSE UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *