0

Bali

DCIM101GOPRO
2016-11-26-18.14.09-VINC-TEL
2016-11-11-07.37.04-GAB-REFLEX
2016-11-07-12.01.16-GAB-REFLEX
2016-11-11-06.02.57-GAB-REFLEX
2016-11-07-19.43.01-VINC-SONY
Batur
Gili
HiddenBeachBar
Agung
Sanur
75
0

J’arrive à l’aéroport de Denpasar, sur Bali, tard dans la soirée. Je sors du terminal. Devant les prix exorbitants proposés par les dizaines de taxis pour m’emmener à Sanur, à moins d’une demi-heure de là, je marche un peu plus loin pour commander un Uber en toute tranquillité. À peine arrivé à l’auberge de jeunesse que j’avais réservé par internet, je m’endors.

Je suis venu à Bali car je ne n’ai pas trop eu le temps de réfléchir où je voulais aller après la Sulawesi. Comme j’étais déjà venu à Bali l’année dernière, ce sera très bien pour se reposer un peu. D’autant que Brice, qui nous avait aidés pour notre voyage l’année dernière est toujours ici et je compte bien passer le voir. Je me laisse une dizaine de jours avant de repartir ailleurs.

Sanur

L’auberge que j’ai réservée est vraiment bien. Malheureusement, je n’ai réservé qu’une seule nuit, comme je fais habituellement. Cela me permet de tester l’auberge et de demander à rester plus longtemps si je m’y plais. Sauf que cette fois-ci, elle est complète les quatre nuits suivantes. J’en trouve une autre à une dizaine de minute de marche à pied. Certes, un peu moins bien, mais ça fera l’affaire. La première chose que je fais ensuite est de louer un scooter pour les cinq prochains jours. À trois euros par jour, c’est vraiment le moyen de déplacement le plus pratique. Je peux ainsi me déplacer facilement dans le coin. Je vais aussi voir Brice et je passe quelques soirées avec lui, son colocataire et Luc, un de ses amis en vacances pour deux semaines.

Je vois grâce à Facebook, que Gabriel et May-lee, que j’avais rencontré en Malaisie et avec qui j’avais passé quelques jours sont aussi Bali. Ils sont à Canggu, à une heure en scooter (une demi-heure normalement, mais je me perds plusieurs fois). Je vais les voir et passe une journée avec eux. Un peu par hasard, Gabriel est tombé sur Ari, un indonésien qui vient d’ouvrir un bar de plage. Gabriel et May-Lee l’ont aidés à finir la construction et la décoration du bar. C’est ici, qu’on profite du soleil toute l’après-midi.

AgungLe surlendemain, Brice nous organise pour Luc, Gabriel et moi l’ascension du plus haut volcan de Bali : le mont Agung. Le sommet est à un peu plus de 3000m. La montée se fait sur une journée. On part vers 23 h 30 de Sanur en voiture pour commencer à grimper vers 1 h 30 du matin. C’est vraiment difficile. La pente est raide. Après 4 h 30 de souffrance, nous arrivons au sommet pour le lever de soleil. Il y a pas mal de nuages, mais on peut quand même voir au loin le Rinjani, le volcan le plus haut d’Indonésie que l’on avait fait sur trois jours l’année dernière, qui se trouve sur l’ile voisine de Lombok. La descente est encore plus dure que la montée et les genoux ont du mal. On revient complètement lessivé à Sanur en début d’après midi. Heureusement, nous pouvons profiter de la piscine de Brice le reste de l’après-midi.

HiddenBeachBarJe décide de me rapprocher des Québécois. Je trouve une auberge à Canggu juste à côté d’eux. Pour ma première soirée, on fait un barbecue sur la plage au bar d’Ari. On peut difficilement faire mieux comme première soirée et je sais maintenant que je vais rester un peu plus longtemps sur Bali que les dix jours prévus initialement. On passe une dizaine de jours à Canggu où l’on rencontre notamment Jo, un Français en vacances, Stéphanie et Noémie, une Belge et une suisse, en voyage pour quelques mois en Asie du sud-est chacune de leur côté. On forme un bon petit groupe. La plupart des journées sont à la plage et la piscine, mais on passe quand même une journée à visiter Uluwatu, au sud de Bali. Comme May-lee n’avait pas pu venir pour le mont Agung à cause d’une blessure au pied, on s’organise l’ascension du mont Batur. En arrivant au pied du volcan, la mafia locale tente de nous faire payer des prix hallucinants pour un guide (dont on pourrait se passer …). Gabriel hausse un peu le ton et on obtient des prix un peu plus corrects. Le Batur est plus facile que le Agung et nous avons le droit à un très beau lever de soleil une fois arrivé en haut.

GiliAprès que Jo soit rentré en France et Gabriel et May-Lee au Québec, nous partons avec Stéphanie et Noémie pour Ubud pour trois jours où nous faisons notamment la Monkey Forest et quelques massages. Nous prenons ensuite le speed boat pour aller sur Gili Trawangan, une toute petite île au nord est de Bali. J’étais déjà venu aussi l’année dernière, mais on ne se lasse pas de ce genre de paysage. On pensait rester trois jours. On restera finalement une semaine. On fait un peu de plongée, beaucoup de snorkeling et pas mal de farniente ! On voit un paquet de Tortue dont une à seulement quelques mètres de la plage. On voit aussi des requins (non dangereux) lors d’une des plongées.

On prend à nouveau le speed boat pour se rendre sur Nusa Lembongan, une autre île un peu plus grande, cette fois-ci au sud est de Bali. Stéphanie reste une seule journée et doit repartir en Thaïlande. Avec Noémie, nous restons quelques nuits de plus puis nous retournons sur Bali. Noémie, part pour sa prochaine destination : les Philippines. De mon côté, il me reste une semaine à « tuer » et je retourne sur Canggu. Ici, je retrouve Erik, que j’avais rencontré quelques semaines plus tôt et Thomas qui est venu de Singapour pour passer quelques jours.
Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir vu partir tous mes camarades un par un et de me retrouver là où on était tous encore quelques semaines plus tôt, mais je ne me sens pas au top et je passe les derniers jours un peu blasé en attendant mon avion pour l’Australie.

Commentaires Facebook

commentaires

LAISSE UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *